Appel à propositions du CTA sur la jeunesse

Une opportunité pour ceux qui veulent. Il s’agit d’un projet visant à « Faire avancer l’entrepreneuriat agricole et les innovations TIC des jeunes afin de développer des chaînes de valeur agro-alimentaires résilientes. »

Objectif

L’objectif de cet appel à propositions est de faire progresser l’entrepreneuriat agricole et les innovations TIC des jeunes afin de développer des chaînes de valeur agro-alimentaires résilientes. Il répond au besoin stratégique de renforcer la participation des jeunes dans l’agriculture. Il vise à encourager le renforcement des capacités et l’entrepreneuriat des jeunes dans les TIC et favoriser les opportunités d’emploi pour les jeunes. L’appel à propositions tire avantage de différentes activités mises en œuvre par le CTA dans les domaines de commerce agricole, du développement de la chaîne de valeur, des TIC et des jeunes dans l’agriculture (notamment dans le cadre du projet Agriculture, développement rural et jeunesse dans la société de l’information [projet ARDYIS]).

Les propositions peuvent être soumises dans les deux catégories suivantes :

Catégorie 1

Propositions visant à renforcer l’engagement et l’entrepreneuriat des jeunes dans les chaînes de valeur des denrées alimentaires stratégiques. Elles viseront à favoriser la consolidation de coopératives ou d’entreprises agricoles/agroalimentaires dirigées par des jeunes ; elles peuvent aussi favoriser la création ou la consolidation de mécanismes innovants au profit des jeunes agro-entrepreneurs.

Catégorie 2…….

Pour plus de renseignements, cliquez-ici.

Publicités

AgriBusiness Forum

Cyrille fait le repiquage de la basilicAgriBusiness Forum est un évènement organisé en colaboration la Primature, le PNUD RDC, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), la Trust Merchant Bank (TMB), la FAO, AGCO, Cargill, la Fondation hollandaise Rabobank et la Coopération Technique Belge (CTB).

Ce grand rendez-vous réunira il réunira plus de 400 participants venus du monde entier et se tiendra ddu 22 au 25 Mars 2015. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Juriste et producteur !

Parti d’une difficulté financière, Cyrille Patrice Kpèhounton a fini par accepter son héritage ! Je suis allée le surprendre sur son terrain d’exploitation.« Vous tombé bien, aujourd’hui j’ai prévu de faire le repiquage de l’amarante (Plante communément appelée « fotètè ») » m’a-t-il dit.

(NDLR: Repiquage: plantation en pleine terre d’une jeune plante issue d’un semis). Voir photo

Cyrille P. K. est juriste, il est exploitant agricole, il dit aussi avoir une vocation de journaliste. Cyrille Patrice Kpèhounton  est né d’une famille de 9 enfants. Comme tous ses frères et sœurs, il a hérité la profession d’agriculture de leurs parents.

Dans les sons plus bas, vous écouterez son histoire avec l’agriculture. Il est passé de la profession de juriste à exploitant agricole tout en conservant les deux métiers. C’est une situation qu’on voit de plus en plus : «  les producteurs modernes » dit-on. Cyrille fait du maraichage et ses produits sont destinés à la vente. Il a aussi un grand projet en vu : avoir une grande ferme. « J’ai déjà acheté le terrain à Glo (Une localité du Sud Bénin) » m’a-t-il expliqué.

Pourquoi ces deux professions ? Depuis quand il a commencé ; comment s’organise-t-il avec ces deux professions ?

Seulement deux ans dans le domaine mais déjà beaucoup d’expériences. Dans le son qui suivra, il raconte son histoire avec la peste porcine. Le jeune producteur a aussi fait ressortir le problème d’acquisition des terres. Le terrain de 700 m2 sur lequel il travail ne lui appartient pas, il a failli même le perdre. La situation est telle que, il suffit qu’un supposé propriétaire vienne réclamer son terrain et Cyrille ne produira plus. (Problème sur lequel je reviendrai dans un prochain article.)

Le jeune exploitant s’est aussi indigné par rapport à la mentalité des jeunes. « Beaucoup de mes amis ont voulu être exploitant agricole comme moi mais n’ont pas pu… Moi j’ai commencé avec 10000 (15 euros)…», écoutez plutôt !

Cyrille a l’ambition d’être notaire un jour. Dans le même temps il aménage son terrain de Glo pour y installer une ferme adéquate à la production végétale et animale. Bonne chance à lui !

La mission de ce blog est de promouvoir l’agriculture à travers l’entrepreneuriat. Permettons à cette action d’être fructueuse. Aidons ces jeunes tant que nous pouvons dans leurs activités agricoles, n’hésitons surtout pas. Il en ont besoin!

NDLR: Note De La Rédaction

Dégradation et baisse de fertilité des sols au Bénin

Journée internationale des solsAprès l’agriculture familiale en 2014, c’est au tour des sols de bénéficier d’une particulière attention cette année. La FAO a décrété 2015, année internationale des sols. Cette décision vient à point car il n’y a pas d’agriculture sans sols. Je dirais même qu’il n’y a pas bon rendement sans sols fertiles.
Cet article parle plus en détail des sols au Bénin. Il m’a intéressé, j’espère que vous aussi!

Le blog de Marthe MONTCHO

La  baisse  de  fertilité des sols  constitue  une  des principales  difficultés  que connaisse actuellement l’agriculture béninoise. En  effet, les  terres  cultivées  s’épuisent à un  rythme accéléré et  les  rendements  des cultures  baissent  continuellement ;  ce  qui  compromet  dangereusement  la  productivité  et  la durabilité de tout le système agricole. Ceci a  pour conséquence  la diminution  des revenus des producteurs ;  l’endettement des producteurs ; la cherté des produits agricole et l’insécurité alimentaire.

100_8219                                            Crédit photo: Marthe MONTCHO

View original post 277 mots de plus

Bilan 2014

Bonne et Heureuse année 2015!!! Je souhaite un changement de mentalité pour une meilleure adhésion de la jeunesse dans les activités du domaine agricole au Bénin.

WordPress a préparé un rapport annuel 2014 de ce blog. Le bilan de l’année précédente permettra de nous améliorer cette année.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 290 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 5 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.