Juriste et producteur !

Parti d’une difficulté financière, Cyrille Patrice Kpèhounton a fini par accepter son héritage ! Je suis allée le surprendre sur son terrain d’exploitation.« Vous tombé bien, aujourd’hui j’ai prévu de faire le repiquage de l’amarante (Plante communément appelée « fotètè ») » m’a-t-il dit.

(NDLR: Repiquage: plantation en pleine terre d’une jeune plante issue d’un semis). Voir photo

Cyrille P. K. est juriste, il est exploitant agricole, il dit aussi avoir une vocation de journaliste. Cyrille Patrice Kpèhounton  est né d’une famille de 9 enfants. Comme tous ses frères et sœurs, il a hérité la profession d’agriculture de leurs parents.

Dans les sons plus bas, vous écouterez son histoire avec l’agriculture. Il est passé de la profession de juriste à exploitant agricole tout en conservant les deux métiers. C’est une situation qu’on voit de plus en plus : «  les producteurs modernes » dit-on. Cyrille fait du maraichage et ses produits sont destinés à la vente. Il a aussi un grand projet en vu : avoir une grande ferme. « J’ai déjà acheté le terrain à Glo (Une localité du Sud Bénin) » m’a-t-il expliqué.

Pourquoi ces deux professions ? Depuis quand il a commencé ; comment s’organise-t-il avec ces deux professions ?

Seulement deux ans dans le domaine mais déjà beaucoup d’expériences. Dans le son qui suivra, il raconte son histoire avec la peste porcine. Le jeune producteur a aussi fait ressortir le problème d’acquisition des terres. Le terrain de 700 m2 sur lequel il travail ne lui appartient pas, il a failli même le perdre. La situation est telle que, il suffit qu’un supposé propriétaire vienne réclamer son terrain et Cyrille ne produira plus. (Problème sur lequel je reviendrai dans un prochain article.)

Le jeune exploitant s’est aussi indigné par rapport à la mentalité des jeunes. « Beaucoup de mes amis ont voulu être exploitant agricole comme moi mais n’ont pas pu… Moi j’ai commencé avec 10000 (15 euros)…», écoutez plutôt !

Cyrille a l’ambition d’être notaire un jour. Dans le même temps il aménage son terrain de Glo pour y installer une ferme adéquate à la production végétale et animale. Bonne chance à lui !

La mission de ce blog est de promouvoir l’agriculture à travers l’entrepreneuriat. Permettons à cette action d’être fructueuse. Aidons ces jeunes tant que nous pouvons dans leurs activités agricoles, n’hésitons surtout pas. Il en ont besoin!

NDLR: Note De La Rédaction

Advertisements

Une réflexion sur “Juriste et producteur !

  1. […] en acheté, puis Lionel, jeune agronome qui produit ses jus de fruits dans la maison de son père, Cyrille quant à lui a la chance d’avoir déjà une propriété même si pour le moment, il exploite une […]

    J'aime

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s